La lutte contre l'intimidation doit se faire à l'année selon la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport

Extrait de l'article:

"Anne Lagacé Dowson soutient que ces groupes sont confrontés à des enjeux différents. D'après elle, les plus jeunes ne se «rendent pas compte des dommages des dérapages, des commentaires négatifs [et] de la transmission de photos intimes» sur la toile. Quant à leurs aînés, ils sont, selon elle, «un peu en désarroi devant ce phénomène grandissant qu'est l'usage des médias sociaux par les jeunes».

Pour «limiter les dommages» dans chacun des deux camps, il importe de miser sur le «réalisme», la «prévention» et la «prise de conscience» affirme Mme Lagacé Dowson."

Consulter l'article complet sur :
lapresse.ca (cliquez ici pour accéder à l'article)
ledevoir.com (cliquez ici pour accéder à l'article)